Brèves

Nébuleuses autour de Gamma Cygni

Nébuleuses Gamma Cygne (IC 1318) - Cygne - Image : Christophe Mele

Gamma Cygni ou γ Cyg (Sadr en arabe) est une étoile facilement repérable dans la constellation du Cygne. En effet, elle forme l’intersection des 2 branches du Cygne. Sous le ciel d’été de l’hémisphère nord, cette constellation dessine une forme de « croix », d’où son nom de « Croix du Nord ». En astronomie, ces figures remarquables que dessinent les étoiles (comme le W de Cassiopée) s’appellent des astérismes. Gamma Cygni est une étoile qui fait partie de cet astérisme.

Relativement brillante, la magnitude visuelle apparente de γ Cyg est de 2,23 (comparable à l’étoile polaire).

γ Cyg est une étoile de type spectral F8Iab. Cela signifie que, comme toutes les étoiles de type F, sa température de surface reste élevée (autour de 6100 K) et qu’elle a atteint le stade des étoiles supergéantes (Iab). Sa température nous donne une indication sur sa couleur : γ Cyg présente une teinte plutôt jaune-blanche. Pour avoir un ordre d’idée, la masse de γ Cyg est équivalente à environ 12 fois la masse de notre Soleil. Quant à sa taille, γ Cyg est 75 fois plus grande que le diamètre du Soleil (150 R☉). Les dernières estimations indiquent qu’elle se situerait à environ à 1524 années-lumière de chez nous.[1]

Gamma Cygne et IC1318 - Cygne
Gamma Cygne et IC1318 – Cygne

A l’instar de la nébuleuse du Croissant (Cygne), autour de γ Cyg se développe une immense nébuleuse en émission (IC 1318) constituée de plusieurs nuages principalement composés d’hydrogène (90%) et dont la plupart des atomes sont ionisés. Les astronomes appellent ce milieu interstellaire une région d’hydrogène ionisé ou région HII (ionisé cela signifie « perte » de l’électron qui gravite autour du noyau de l’atome d’hydrogène). La couleur rouge de ces nébuleuses correspond au spectre des atomes ionisés de l’hydrogène (Hα).[2]

Carte de la la région IC1318 - Cygne
Carte de la la région IC1318 – Cygne

Sur l’image que j’ai essayé de réaliser, je n’ai qu’une partie de la nébuleuse IC 1318 et seulement une portion de la nébuleuse IC 1318B (cf. carte ci-contre). Elle se situe à environ 3700 années-lumière de chez nous. Sur cette image, on peut également remarquer la présence d’un tout jeune amas ouvert (NGC 6910) situé à proximité immédiate de Gamma Cygne (âgé d’environ 13 millions d’années).[3]

Concrètement, lorsque je reviens les pieds sur Terre, cette image a été réalisée sur le site de l’observatoire Sirene, à Lagarde d’Apt, le 18 mai 2015 à 23h37 TU. J’ai accumulé 19 poses pour un total de 1 heure 38 minutes d’exposition au foyer de ma Takahashi FSQ 106 (106/530). J’ai utilisé comme d’habitude mon Canon 350D (défiltré) avec une sensibilité paramétrée à 800 ISO.

Bref, tout ça pour vous dire que ce système de nébuleuses est tout aussi complexe que le suivi estival du mercato de l’Olympique de Marseille[4] !

Nébuleuses autour de Gamma Cygni (IC 1318)
Cygne
Site de l’observatoire Sirene – Lagarde d’Apt (Vaucluse)
18/05/2015 - 23h37 TU
Takahashi FSQ 106 (106/530) au foyer 
Canon 350D (défiltré) - 800 ISO
19 poses – 1 heure et 38 minutes

[1] Gamma Cygni ou γ Cyg : présentation de Gamma Cygni
[2] Région HII (Wiki)
[3] Atlas of the Universe :  présentation du complexe de nébuleuses IC 1318
[4] Star du foot : autre type d’étoiles !

Christophe-Louis MELE

Je prends toujours autant de plaisir à réaliser et à vous présenter mes images astros. Merci à celles et ceux qui les apprécient.

Equipement : Takahashi FSQ 106 sur monture EM200 + APN Canon 350D (défiltré).
Christophe-Louis MELE