Brèves

Nébuleuse du Cocon

Cocoon nebula (IC 5146) - Cygne - Image : Christophe Mele

Elle s’appelle nébuleuse du Cocon ou Cocoon nebula (IC5146). Sa forme évoque nettement le dessin d’un cocon, généralement un lieu protecteur propice à la transformation de la chrysalide plutôt que des étoiles. Cette région est considérée comme une pouponnière d’étoiles. Regardez ! L’étoile au centre de la nébuleuse est née il y a à peine 100 000 ans. Le climat sur Terre commençait juste à se refroidir ! L’amas d’étoiles visible autour de cette étoile centrale se situe à quelques 4000 années-lumière de chez nous. Nous sommes donc presque voisins !

Dans le Dictionnaire amoureux du Ciel et des Étoiles, l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan nous explique que ces jeunes étoiles « émettent un rayonnement ultraviolet énergique qui arrache les électrons des atomes constituant le nuage interstellaire qui leur a donné naissance : on dit que le gaz est ionisé. La recombinaison de ces électrons avec les noyaux atomiques produit un rayonnement qui fait que le nuage interstellaire s’illumine…et où les bandes de poussière s’entremêlent avec le gaz ionisé pour dessiner des motifs plus variés et somptueux les uns que les autres ».

Cocoon nebula (IC 5146) - Cygne
Cocoon nebula (IC 5146) – Cygne

La bande sombre qui englobe le « cocon » et qui forme une trainée dans le ciel lumineux de la Voie Lactée est une nébuleuse obscure qui s’appelle Barnard 168 (B168).

J’ai réalisé cette image avec ma 106 durant la nuit du 17 au 18 mai 2015 sur le site de l’observatoire Sirene, à Lagarde d’Apt, commune située dans le Vaucluse. 106. Non ce n’est pas le modèle de ma voiture mais celui de ma lunette ! C’est une Takahashi FSQ 106 (106 mm de diamètre et 530 mm de focale) et c’est un amour.

A Lagarde d’Apt, cette nuit-là, le temps était idéal : ciel clair, pas trop de vent, pas de buée sur l’objectif. Heureux au beau milieu de la nuit, sous les étoiles exactement. Pour cette image de la nébuleuse du Cocon, le temps de pose est d’ 1 heure 18 minutes et 57 secondes avec un Canon 350D défiltré et une sensibilité de 800 ISO. Pour le traitement de cette image, j’ai utilisé pour la première fois le logiciel PixInsight 1.8 en version d’évaluation. Heureusement qu’il existe des tutoriels sur YouTube pour « faciliter » sa prise en main mais, ses nombreux outils de traitements proposés m’échappent encore pour la plupart. Néanmoins, ce logiciel d’imagerie astro me parait intéressant à découvrir.

 

Nébuleuse du Cocon - Cocoon nebula (IC5146) et Barnard 168 (B168)
Cygne
Site de l’observatoire Sirene – Lagarde d’Apt (Vaucluse)
17/05/2015 - 22h53 TU
Takahashi FSQ 106 (106/530) au foyer
Canon 350D (défiltré) - 800 ISO
18 poses retenues – 1h18’57’’

 

Christophe-Louis MELE

Je prends toujours autant de plaisir à réaliser et à vous présenter mes images astros. Merci à celles et ceux qui les apprécient.

Equipement : Takahashi FSQ 106 sur monture EM200 + APN Canon 350D (défiltré).
Christophe-Louis MELE